Volume

Volume de cuve

Choisir sa cuve à eau de pluie, c’est avant tout prendre en compte sa taille. Les besoins personnels en eau mais aussi la pluviométrie moyenne du lieu d’habitation influent sur le dimensionnement d’une cuve à eau de pluie.

Devis gratuit pour la récupération d'eau de pluie

Choisir sa taille de cuve à eau de pluie : besoins et disponibilités

Il faut d’abord estimer ses besoins : arrosage du jardin, lavage de la voiture, chasse d’eau des WC, machine à laver… Plus les besoins sont élevés, plus la cuve doit être de grande dimension. La recherche d’une autarcie en eau requiert un dimensionnement volumineux de la cuve tandis que pour la recherche d’une aide d’appoint en eau une cuve à la taille plus réduite suffit. Pour l’arrosage d’un jardin à grande superficie, il faut prévoir un volume d’eau conséquent surtout si on se trouve dans le sud de la France.

Ensuite, les disponibilités en eaux de votre lieu d’habitation doivent être estimées. Il faudra ainsi tenir compte de la pluviométrie de votre région au moment de choisir le volume de la cuve. Il ne sert à rien de prévoir une cuve géante s’il n’y a pas assez d’eau de pluie pour qu’elle puisse se remplir.

Le dimensionnement des cuves à eaux de pluie : calcul du volume maximal de pluie récupérable

Le Ministère de la Santé et des Sports et le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer proposent dans un livret destiné aux professionnels un calcul simple pour estimer le volume maximal de pluie récupérable :

Volume max récupérable (litres) = Stoiture (m²) x Crestitution x Cefficacité x Pluviométrie (mm)

  • Stoiture correspond à la surface de la toiture exprimée en m².
  • Crestitution est le coefficient de restitution de l’eau de pluie par la toiture. Ce nombre est compris entre 0 et 1. Un toit en tuile aura un coefficient plus élevé qu’une toiture terrasse en béton car la tuile restitue mieux l’eau de pluie.
  • Cefficacité désigne le coefficient entre 0 et 1 d’efficacité des filtres. Ce nombre est en général 0,9 pour un filtre correctement entretenu.
  • Le dernier facteur est la moyenne par an de la pluviométrie. Cette donnée s’exprime en mm.

En fonction du résultat, il sera possible de choisir un dimensionnement adéquat pour la cuve à eau de pluie. A vos calculatrices !

Conseils stratégiques pour choisir sa cuve à eau de pluie

Une stratégie est de faire entrer dans votre système de récupération plusieurs cuves : vous réduisez le volume de la cuve, son prix et surtout vous réduisez les risques de contamination bactériologique et/ou chimique. En effet, opter pour une unique cuve très volumineuse, c’est, en cas de contamination, risquer de voir toute sa réserve infectée. En revanche, choisir d’installer plusieurs cuves à taille plus réduite, c’est amoindrir les risques. Pensez « stratégie » au moment de choisir le volume de votre cuve !

Enfin, si son volume s’exprime en mètre-cube, il ne faut pas oublier que la cuve est avant tout une longueur et une largeur qui occupera de la place dans votre jardin. La taille de la cuve pour eau de pluie a donc de l'importance. Le dimensionnement doit être choisi en fonction de l’espace d’installation dont vous disposez dans votre habitat.

Vu la multitude des critères pour choisir une cuve à eau de pluie, n’hésitez pas à demander un devis plus précis à un professionnel qui saura vous conseiller.

Annonces idlead
A découvrir

Cuve à eau de pluie en béton

Cuve à eau de pluie en béton

L’usage d’une citerne ou d’une cuve d’eau de pluie en béton est un gage de...

Cuve à eau de pluie en plastique

Cuve à eau de pluie en plastique

La citerne d’eau de pluie en plastique ou PVC est un réservoir souple pour...

Installation de cuve à eau de pluie

Installation de cuve à eau de pluie

Plusieurs types d’installation de récupérateurs d’eau de pluie existent. Il...

Annonces idlead