Supresseur

Surpresseur eau de pluie

Vendus en groupe de surpression, les surpresseurs à eau de pluie offrent de nombreuses fonctionnalités qui améliorent le confort de l’acheteur. Le fonctionnement et surtout l’installation des surpresseurs à eau de pluie se trouvent être très aisés. Cependant, devant la variété des gammes de surpresseurs, il va falloir demander conseil au fabricant pour trouver le produit qui s’adapte le mieux à votre système.

Devis gratuit pour la récupération d'eau de pluie

L’installation d’un surpresseur à eau de pluie

Si les lois de la pesanteur acheminent naturellement dans la cuve l’eau de pluie récupérée sur les toitures, ce n’est pas le cas pour faire sortir l’eau de la citerne. La distribution de l’eau de pluie dans les canalisations intérieures de la maison nécessite l’action d’un groupe de surpression. Le surpresseur à eau de pluie est composé de pompes, de turbines et éventuellement d’un réservoir intermédiaire. Ce système peut faire beaucoup de bruit. C’est pourquoi les fabricants construisent maintenant des surpresseurs de plus en plus silencieux.

Pour ne pas endommager le surpresseur à eau de pluie, il faut prévoir un système efficace de filtration. Heureusement, la plupart des bons surpresseurs d’eau de pluie sont équipés d’une crépine filtrante. La pompe du surpresseur et les turbines risquent en effet de fortement s’abimer si l’eau présente dans la pompe contient encore des débris d’un diamètre supérieur à 1 mm. Certains surpresseurs sont même équipés de filtres en acier inoxydable.

Fonctionnalités diverses des groupes de surpression

Tandis que certaines fonctionnalités sont prévues uniquement pour respecter la norme EN1717, d’autres sont là pour garantir un fonctionnement optimal du surpresseur à eau de pluie.

  • Fonctionnalité et norme EN1717 :

Quand il n’y a plus d’eau dans les cuves, certains surpresseurs se servent du réseau d’eau potable comme d’appoint. Pour respecter la norme EN1717, ces suppresseurs prévoient souvent un système de disconnexion des réseaux d’eau potable et d’eau de pluie. Cela prévient tout risque de liaison entre ces deux réseaux.

De même, le surpresseur et la pompe de surface à eau de pluie sont munis d’un tuyau d’aspiration qui comporte un clapet anti-retour pour éviter qu’eau de pluie et eau potable ne rentrent en contact.

  • Fonctionnalités optionnelles :

Ces fonctionnalités permettent une automatisation accrue des surpresseurs à eau de pluie. Généralement, c’est un contrôleur de pression directement connecté aux canalisations de la maison qui commande automatiquement l’enclenchement du surpresseur. De plus, un interrupteur manométrique peut arrêter la pompe en fonction de la pression de l’eau dans les canalisations.

Modèles et fabricants de surpresseurs à eau de pluie

  • Les modèles les plus courants offrent un débit allant de 2 800 à 4 500 litres/heure pour une consommation de 650 à 1 200 watts. Le surpresseur à eau de pluie standard produit une pression variant entre 4 et 5 bars pour une capacité d’aspiration d’amorçage automatique de 8 mètres.

  • Des différences existent en fonction des marques. La marque Grundfos insiste sur le silence absolu de ses supresseurs. Des surpresseurs de la marque Neptune prévoient une pompe de surface efficace pour un prélèvement direct dans les cuves. Enfin, les surpresseurs Gardena peuvent être liés à un système d’arrosage automatique du jardin grâce à l’action d’une pompe d’arrosage de surface. Ces spécificités influent sur les prix : n’hésitez pas à demander un devis.
Annonces idlead
A découvrir

Groupe hydrophore

Groupe hydrophore

L’installation d’un groupe hydrophore est la solution plébiscitée par les...

Pompe immergée

Pompe immergée

Appelée aussi pompe submersible, la pompe immergée se place discrètement dans...

Station de pompage

Station de pompage

Qu’elles fonctionnent ou non à l’énergie solaire, les stations de pompage...

Annonces idlead