Récupération eau de pluie

Cuve intérieure à eau de pluie

Grâce à l’installation de cuves intérieures, la récupération des eaux de pluie peut s’effectuer depuis votre cave ou le vide sanitaire de votre maison. La récupération de l’eau depuis le vide sanitaire et la cave vous offre la possibilité d’accéder en permanence à votre installation qui n’aura plus à subir les affres de l’hiver.

Devis gratuit pour la récupération d'eau de pluie

Installation et prix d’une cuve intérieure

La cuve d’eau de pluie intérieure est une forme de cuve enterrée mais cette fois-ci à l’intérieur de votre maison. En effet, les cuves peuvent être placées à l’intérieur de la maison si la place le permet. Les sous-sols et notamment la cave sont un endroit de choix. Tout le système de récupération est directement accessible à tout moment. Cela favorise l’entretien de la cuve et la vérification de son bon fonctionnement. De plus, les cuves intérieures ne subissent pas les conséquences de l’hiver et l’eau peut être récoltée quelle que soit la période de l’année.

De nombreuses précautions sont à prendre pour choisir le lieu d’installation de la cuve intérieure. La pièce d’installation doit être imperméable à l’eau car des risques de fuite existent. L’humidité peut également remonter par les plafonds jusqu’à la pièce située au dessus de l’emplacement de la citerne. D’où l’intérêt de placer la cuve intérieure sous une pièce tel que le garage. Ainsi, personne ne sera incommodé par l’humidité qui s’échappe de la cuve et l’aération pourra se faire très facilement en laissant ouverte la porte du garage. Il est pour cela conseillé d’installer la cuve de récupération d’eau de pluie dans le vide sanitaire ou la cave de votre maison.

Les prix diffèrent en fonction du matériau utilisé. Une cuve intérieure en plastique coûtera bien moins cher qu’une cuve intérieure en béton. Demandez un devis pour une estimation précise.

Normes et réglementations relatives aux cuves intérieures à eau de pluie

La récupération de l’eau de pluie depuis la cave ou le vide sanitaire est régie par une réglementation très précise.

Certes, placer sa cuve à l’intérieur de la maison, c’est déjà s’épargner les conséquences néfastes de la lumière du soleil qui favorise la propagation des algues et des champignons. Néanmoins, les risques de contamination ne sont pas inexistants. Et les normes sont là pour éviter toute propagation de germes néfastes : les filtres doivent avoir un maillage d’1 mm maximum, le système d’aération doit être muni d’une grille anti-moustiques.

Des normes sont prévues pour le raccordement de la cuve intérieure aux canalisations de la maison. Les pompes et le réseau de canalisations doivent être conformes à la norme européenne EN1717 grâce à l’installation d’une disconnexion. Aucun contact entre le réseau d’eau potable et le réseau d’eau de pluie ne doit exister. Enfin, la cuve doit être équipée d’un clapet anti-retour si le trop plein est rejeté dans le réseau d’assainissement collectif.

Annonces idlead
A découvrir

Cuve à eau de pluie hors sol

Cuve à eau de pluie hors sol

Qu’on la nomme récupérateur d’eau de pluie, cuve aérienne ou cuve externe, la...

Cuve enterrée

Cuve enterrée

Le récupérateur d’eau de pluie enterré peut facilement être caché pour...

Annonces idlead