cuve

Cuve enterrée

Le récupérateur d’eau de pluie enterré peut facilement être caché pour préserver la beauté de vos jardins. Qu’elle soit en béton, plastique ou acier, la cuve d’eau de pluie enterrée doit respecter scrupuleusement une série de normes et de réglementations.

Devis gratuit pour la récupération d'eau de pluie

L’installation d’un récupérateur d’eau de pluie enterré

L’installation d’un récupérateur d’eau de pluie enterré nécessite l’intervention d’un professionnel qualifié. L’installateur se chargera en effet des différentes étapes de la pose de la cuve. Depuis la formation d’un espace suffisamment profond pour recevoir les dimensions de la cuve jusqu’au raccordement avec le réseau de canalisations de votre maison, en passant pas la fabrication et la pose d’une cuve sur mesure, l’installateur s’occupe de tout.

Comme le récupérateur d’eau de pluie enterré est traditionnellement prévu pour un double usage interne (WC, machine à laver) et externe, il faudra faire attention au raccordement de la cuve aux canalisations intérieures. Celui-ci doit scrupuleusement respecter la norme EN1717 pour éviter tout contact entre réseau d’eau potable et réseau d’eau de pluie.

Normes et réglementations relatives à la cuve d’eau de pluie enterrée

Comme la cuve en béton s’adapte facilement au réseau de canalisations propres à l’habitat, son entretien doit être irréprochable pour éviter toute contamination. Elle doit respecter une série de normes pour prévenir tout risque sanitaire.

La loi accorde une importance primordiale au traitement de l’eau de pluie contenue dans la cuve enterré. La cuve enterrée doit être munie d’un système de filtration (au maillage inférieur à 1 mm). Si la citerne en béton enterrée peut être enfouie assez profondément dans le sol de votre jardin, le système de filtration doit en revanche être accessible à tout moment. C’est la condition sine qua non pour que vous puissiez accomplir les entretiens nécessaires.

La cuve d’eau de pluie enterrée doit être aérée par un dispositif spécial muni d’une grille anti-moustiques. Néanmoins, aucune lumière (rayons ultraviolets) ne doit pénétrer dans la cuve d’eau de pluie enterrée pour éviter la prolifération d’algues.

Les cuves d’eau de pluie enterrées en plastique, béton et acier : comparaison

Les cuves d’eau de pluie enterrées ne présentent pas les mêmes caractéristiques selon qu’elles sont en plastique, béton ou acier :

  • Au niveau de la solidité des matériaux, une voiture ne pourra pas passer sur une cuve enterrée en plastique alors que cela ne pose aucun problème dans le cas du béton ou de l’acier.
  • Les prix et les contraintes d’installation diffèrent : si le plastique est peu onéreux et facile à installer, cela est faux pour les cuves en acier ou en béton où il faudra prendre en compte le coût important de la main d’œuvre. N’hésitez pas à demander un devis pour estimer ce coût.
  • Enfin les dimensions sont plus où moins adaptables en fonction de l’espace dont vous disposez. Si vous faites couler le béton directement sur place, l’adaptation du dimensionnement de la cuve d’eau de pluie sera maximale. Si vous optez pour une cuve préfabriquée en plastique, acier ou béton, vérifiez bien que l’espace dont vous disposez est suffisant.
Annonces idlead
A découvrir

Cuve à eau de pluie hors sol

Cuve à eau de pluie hors sol

Qu’on la nomme récupérateur d’eau de pluie, cuve aérienne ou cuve externe, la...

Cuve intérieure à eau de pluie

Cuve intérieure à eau de pluie

Grâce à l’installation de cuves intérieures, la récupération des eaux de...

Annonces idlead